POURQUOI Les professionnels de la chirurgie bariatique à travers le monde font confiance a Inbody ?

La chirurgie bariatrique:

La chirurgie bariatrique est un remède chirurgical à l’obésité associée ou non à des comorbidités comme : l’hypertension, le diabète, l’apnée du sommeil, …

Il existe trois principaux types de chirurgie bariatrique:

  1. La sleeve gastrique: Réduction du volume de l’estomac
  2. L’anneau gastrique: Pose d’un anneau autour de la jonction œsophage-estomac
  3. Bypass gastrique: Modification du circuit alimentaire

La Bariatrie & InBody :

L’analyse de la composition corporelle permet de connaitre la typographie physiologique du patient nécessaire et essentielle pour personnaliser au mieux la prise en charge médicale et thérapeutique afin d’arriver à une meilleure gestion du poids corporel.

Les impédancemètres InBody sont non invasifs et très pratiques, ce qui fait d’eux un outil idéal et non négligeable,  indispensable pour les cliniques. Le test InBody fournit des résultats complets qui peuvent être utilisés pour éduquer et motiver le patient. De plus, il permet un suivi des améliorations du bilan de santé du patient tout au long des interventions.

Tous les analyseurs de composition corporelle professionnels InBody reposent sur quatre piliers technologiques pour fournir des résultats rapides, rigoureux et précis. Ces piliers permettent aux professionnels de la bariatrie de limiter les complications post-opératoires et de valider les résultats souhaités.

Pourquoi InBody est un outil efficace pour les traitements de l’obésité ?

En moins de 60 secondes, le test InBody fournit des mesures faciles à comprendre, précises et objectives permettant d’évaluer les risques pour la santé et d’avoir un suivi continu des progrès. 

Les spécialistes de l’obésité peuvent utiliser InBody pour :

  • Évaluer l’équilibre Muscle-Graisse et graisse viscérale pour une évaluation complète des risques pour la santé.
  • Identifier les déséquilibres des fluides liés à une inflammation ou à une maladie sous-jacente.
  • Surveiller les changements pour déterminer l’efficacité des traitements et mieux orienter les recommandations en matière de santé afin d’assurer un succès à long terme.

L'INTERPRETATION DU BILAN INBODY S'ADAPTE A TOUT TYPE DE PATIENT

Évaluer la répartition des graisses afin d’adapter le régime alimentaire et les activités physiques adéquates :

Les méthodes actuelles d’évaluation du poids corporel ne permettent pas de mieux comprendre la composition physiologique du patient, ce qui pourrait limiter la personnalisation des traitements et des interventions. La composition corporelle permet aux spécialistes bariatriques de créer des plans de traitement ciblés pour chaque patient.

En évaluant l’équilibre entre la composition musculaire et adipeuse, les spécialistes peuvent mieux identifier les risques cardiométaboliques ainsi que diagnostiquer les patients qui présentent un déséquilibre dans la masse musculaire et la masse grasse. Les patients ayant une faible masse musculaire ainsi qu’une masse grasse excédentaire (obésité sarcopénique) présentent des risques de santé accrus et ont besoin de différents programmes d’alimentation et d’exercice physique pour prévenir la perte de muscle et améliorer leur état fonctionnel.
La distribution de la masse grasse a également un impact sur les risques pour la santé. L’Analyse de la masse grasse segmentaire fournit un meilleur aperçu de la distribution des graisses. La superficie de graisse viscérale donne une indication de la graisse la plus associée aux risques cardiométaboliques, offrant des outils plus précis pour l’identification des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires, etc.

Détecter les déséquilibres des fluides résultant d’une inflammation systémique :

L’obésité s’accompagne souvent de changements hormonaux et physiologiques entraînant une inflammation ou une rétention de fluides (œdème). Cependant, les marqueurs diagnostiques actuels de l’équilibre hydrique sont imprécis et chronophages. InBody fournit des mesures objectives pour surveiller l’équilibre hydrique du corps entier mais aussi de façon segmentaire.
InBody distingue parfaitement l’eau intracellulaire (EIC ; dans les tissus) et extracellulaire (EEC ; dans le sang et les fluides interstitiels) qui constituent l’eau corporelle totale (ECT). L’Indice de répartition des fluides, basé sur le rapport entre l’EEC et l´ECT (EEC/ECT), peut être utilisé pour détecter les déséquilibres de fluides résultant d’une inflammation systémique couramment associée à l’obésité.
De plus, il peut être utilisé pour suivre les changements dans l’équilibre des fluides et les améliorations chez les patients après une intervention chirurgicale. De plus, ce marqueur peut aider à identifier les inflammations persistantes liées à des problèmes de circulation ou à des complications postopératoires. En évaluant le ratio EEC, les médecins ont la possibilité d’identifier les variations de poids résultant de changements dans la composition corporelle et/ou d’un déséquilibre hydrique; cette capacité de suivre les changements avec précision permet d’améliorer l’état de santé de chaque patient.

Détecter les déséquilibres des fluides résultant d’une inflammation systémique :

L’obésité s’accompagne souvent de changements hormonaux et physiologiques entraînant une inflammation ou une rétention de fluides (œdème). Cependant, les marqueurs diagnostiques actuels de l’équilibre hydrique sont imprécis et chronophages. InBody fournit des mesures objectives pour surveiller l’équilibre hydrique du corps entier mais aussi de façon segmentaire.
InBody distingue parfaitement l’eau intracellulaire (EIC ; dans les tissus) et extracellulaire (EEC ; dans le sang et les fluides interstitiels) qui constituent l’eau corporelle totale (ECT). L’Indice de répartition des fluides, basé sur le rapport entre l’EEC et l´ECT (EEC/ECT), peut être utilisé pour détecter les déséquilibres de fluides résultant d’une inflammation systémique couramment associée à l’obésité.
De plus, il peut être utilisé pour suivre les changements dans l’équilibre des fluides et les améliorations chez les patients après une intervention chirurgicale. De plus, ce marqueur peut aider à identifier les inflammations persistantes liées à des problèmes de circulation ou à des complications postopératoires. En évaluant le ratio EEC, les médecins ont la possibilité d’identifier les variations de poids résultant de changements dans la composition corporelle et/ou d’un déséquilibre hydrique; cette capacité de suivre les changements avec précision permet d’améliorer l’état de santé de chaque patient.

Suivre les variations de l’équilibre musculaire, graisseux et hydrique pour un traitement adapté :

Le poids et l’IMC ne sont pas des mesures pertinentes pour suivre l’amélioration de la santé dans le cadre d’interventions. Plutôt que de perdre du poids, suivez l’évolution de la composition corporelle pour une analyse plus complète de l’amélioration de la santé.

La perte de poids ou les changements de l’IMC sont des facteurs qui ne reflètent pas la composition du poids perdu. Lors d´une simple perte de poids, les patients ont tendance à perdre du muscle ou un excès d’eau en même temps que la masse grasse. Afin d’assurer une perte de poids adéquate et une amélioration de la santé à long terme, le suivi des changements musculaires, le pourcentage de graisse corporelle et l’équilibre des fluides sont des éléments essentiels pour adapter/développer des traitements personnalisés. Les changements dans l’équilibre Muscle-Graisse ainsi que la répartition de la masse maigre et de la masse grasse peuvent également être suivis d’un test à l’autre dans la section Historique de la composition corporelle pour confirmer les progrès du patient en matière d’exercice physique, d’alimentation ou de traitements médicamenteux, ainsi que d’interventions chirurgicales. Grâce à une évaluation complète de la composition corporelle, les spécialistes de l’obésité seront en mesure d’éduquer les patients et d’établir des plans de traitement pour chacun d´entre eux afin de les motiver et d’obtenir de meilleurs résultats.

  • ANALYSE DES GRAISSES VISCÉRALES ET SEGMENTAIRES
  • ANALYSE DE LA MASSE MAIGRE SEGMENTAIRE
  • RÉSULTAT DE L´ANALYSE EEC/ECT SEGMENTAIRE
  • HISTORIQUE DE LA COMPOSITION CORPORELLE

Évaluer la répartition des graisses afin d’adapter le régime alimentaire et les activités physiques adéquates :

Les méthodes actuelles d’évaluation du poids corporel ne permettent pas de mieux comprendre la composition physiologique du patient, ce qui pourrait limiter la personnalisation des traitements et des interventions. La composition corporelle permet aux spécialistes bariatriques de créer des plans de traitement ciblés pour chaque patient.

En évaluant l’équilibre entre la composition musculaire et adipeuse, les spécialistes peuvent mieux identifier les risques cardiométaboliques ainsi que diagnostiquer les patients qui présentent un déséquilibre dans la masse musculaire et la masse grasse. Les patients ayant une faible masse musculaire ainsi qu’une masse grasse excédentaire (obésité sarcopénique) présentent des risques de santé accrus et ont besoin de différents programmes d’alimentation et d’exercice physique pour prévenir la perte de muscle et améliorer leur état fonctionnel.
La distribution de la masse grasse a également un impact sur les risques pour la santé. L’Analyse de la masse grasse segmentaire fournit un meilleur aperçu de la distribution des graisses. La superficie de graisse viscérale donne une indication de la graisse la plus associée aux risques cardiométaboliques, offrant des outils plus précis pour l’identification des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires, etc.

Évaluer l’état de fragilité du patient et le risque de mobilité fonctionnelle :

L’obésité accompagnée d’une faible masse maigre, en particulier dans les jambes, peut augmenter le risque de chutes pouvant entraîner une fragilité, une capacité fonctionnelle limitée et/ou une diminution de la qualité de vie. Les mesures segmentaires permettent une analyse précise de la répartition de la masse maigre pour aider le médecin à évaluer les risques associés à la réduction de la masse maigre.
L´analyse de la masse maigre segmentaire permet d’évaluer rapidement l’état de fragilité et le risque de mobilité fonctionnelle d’un patient. En segmentant le corps, les zones pauvres en masse maigre peuvent être identifiées et ciblées en vue d’une amélioration, ce qui aide à réduire les risques de chutes et/ou de blessures. La barre supérieure de l’analyse de la masse maigre segmentaire fournit une mesure objective de la masse corporelle maigre, tandis que la barre inférieure présente une analyse en profondeur:

1. De la capacité d’un segment particulier à soutenir le poids corporel global du patient.
2. De l’identification du développement insuffisant de la masse maigre dans des segments particuliers du corps.

L’identification des zones pauvres en masse maigre peut aider à adapter et à personnaliser des programmes pour améliorer les résultats des patients tels que l’état fonctionnel et la qualité de vie avant et après une chirurgie bariatrique. Combler les faiblesses des zones concernées permettra non seulement d’améliorer la santé du patient, mais aussi son mode de vie.

Détecter les déséquilibres des fluides résultant d’une inflammation systémique :

L’obésité s’accompagne souvent de changements hormonaux et physiologiques entraînant une inflammation ou une rétention de fluides (œdème). Cependant, les marqueurs diagnostiques actuels de l’équilibre hydrique sont imprécis et chronophages. InBody fournit des mesures objectives pour surveiller l’équilibre hydrique du corps entier mais aussi de façon segmentaire.
InBody distingue parfaitement l’eau intracellulaire (EIC ; dans les tissus) et extracellulaire (EEC ; dans le sang et les fluides interstitiels) qui constituent l’eau corporelle totale (ECT). L’Indice de répartition des fluides, basé sur le rapport entre l’EEC et l´ECT (EEC/ECT), peut être utilisé pour détecter les déséquilibres de fluides résultant d’une inflammation systémique couramment associée à l’obésité.
De plus, il peut être utilisé pour suivre les changements dans l’équilibre des fluides et les améliorations chez les patients après une intervention chirurgicale. De plus, ce marqueur peut aider à identifier les inflammations persistantes liées à des problèmes de circulation ou à des complications postopératoires. En évaluant le ratio EEC, les médecins ont la possibilité d’identifier les variations de poids résultant de changements dans la composition corporelle et/ou d’un déséquilibre hydrique; cette capacité de suivre les changements avec précision permet d’améliorer l’état de santé de chaque patient.

Suivre les variations de l’équilibre musculaire, graisseux et hydrique pour un traitement adapté :

Le poids et l’IMC ne sont pas des mesures pertinentes pour suivre l’amélioration de la santé dans le cadre d’interventions. Plutôt que de perdre du poids, suivez l’évolution de la composition corporelle pour une analyse plus complète de l’amélioration de la santé.

La perte de poids ou les changements de l’IMC sont des facteurs qui ne reflètent pas la composition du poids perdu. Lors d´une simple perte de poids, les patients ont tendance à perdre du muscle ou un excès d’eau en même temps que la masse grasse. Afin d’assurer une perte de poids adéquate et une amélioration de la santé à long terme, le suivi des changements musculaires, le pourcentage de graisse corporelle et l’équilibre des fluides sont des éléments essentiels pour adapter/développer des traitements personnalisés. Les changements dans l’équilibre Muscle-Graisse ainsi que la répartition de la masse maigre et de la masse grasse peuvent également être suivis d’un test à l’autre dans la section Historique de la composition corporelle pour confirmer les progrès du patient en matière d’exercice physique, d’alimentation ou de traitements médicamenteux, ainsi que d’interventions chirurgicales. Grâce à une évaluation complète de la composition corporelle, les spécialistes de l’obésité seront en mesure d’éduquer les patients et d’établir des plans de traitement pour chacun d´entre eux afin de les motiver et d’obtenir de meilleurs résultats.

POURQUOI LA TECHNOLOGIE INBODY EST UNIQUE ?

La mesure segmentaire directe (MSD) mesure l’eau, la masse musculaire et la masse grasse dans les cinq segments du corps : le bras droit, le bras gauche, la jambe droite, la jambe gauche et le tronc. En mesurant chaque segment du corps séparément, InBody fournit une analyse approfondie de l’équilibre Muscle-Graisse et des fluides du patient dans chaque segment, indépendamment l’un de l’autre. L’identification de la répartition de la masse maigre et de la masse grasse du patient permet une meilleure évaluation des risques pour la santé, et le Ration EEC segmentaire peut être utilisé pour identifier une inflammation systémique ou localisée résultant de l’obésité, des problèmes de santé sous-jacents ou la nécessité d’une intervention chirurgicale. Grâce à une analyse complète de chaque partie du corps, les spécialistes de l’obésité seront mieux équipés pour répondre aux préoccupations uniques de chaque patient et pourront créer des plans de santé personnalisés pour que les patients obtiennent de meilleurs résultats.

Les appareils InBody utilisent un système d’électrodes tactiles à 8 points pour s’assurer que les mesures partent toujours du même point , test après test. Cette technologie génère des résultats précis et reproductibles, garantissant que les résultats obtenus sont le reflet direct des recommandations et des interventions cliniques, sans risque d’erreur.

Les appareils InBody ne se basent pas sur des estimations empiriques calculées en fonction de l’âge, du sexe ou de l’origine ethnique pour prédire les résultats. Avec ce niveau élevé de précision et de rigueur atteint grâce aux progrès technologiques susmentionnés, InBody élimine les hypothèses associées à la population lors de la détermination de la composition corporelle afin de s’assurer que les résultats sont uniquement basés sur l’individu et qu’ils se focalisent sur les changements de composition corporelle.

Les appareils InBody utilisent des fréquences multiples pour mesurer l’eau corporelle avec plus de précision que les méthodes couramment utilisées, comme le changement de poids ou les apparitions d’œdème. Ces hautes et basses fréquences mesurent à la fois l’eau intracellulaire et extracellulaire, ce qui permet d’obtenir des mesures précises des volumes d’eau corporelle. Grâce à des mesures précises des fluides, InBody peut être utilisé pour identifier les déséquilibres de fluides ou la rétention d’eau résultant d’une inflammation ou de problèmes de circulation, ainsi que pour surveiller les changements dans l’équilibre des fluides résultant d’interventions chirurgicales ou de traitements.

4 Tech InBody 1

Nos produits

Le médical

InBody S10

Le InBody S10 est conçu spécialement pour le milieu médical. La prise de mesure peut se faire debout, assis ou allongé, et sur des patients mobiles, immobiles ou amputés. Le InBody S10 utilise des électrodes amovibles pour identifier l'excès de liquide et évaluer la santé cellulaire des patients.

Le premium

InBody 770

Le InBody 770 est clairement l'analyseur de composition corporelle le plus avancé au monde. Son design et ses performances ont fait de lui l’impédancemètre le plus populaire de tous les temps.

Pour un projet InBody
ou plus d'informations ?

Contacter un spécialise InBody