POURQUOI Les CardioLOGUES à travers le monde font confiance a Inbody ?

La cardiologie :

La cardiologie est une branche de la médecine spécialisée dans le traitement des troubles du  cœur ainsi que certaines parties du système circulatoire. Les cardiologues débattent généralement de la santé cardiaque, qui peut être influencé par les habitudes alimentaires et l’activité physique.

 

240_F_235026683_xYZ0PV1Jjjq4hjKv0hzKy9rMxJbX0s0o

La cardiologie & InBody :

Les quatre technologies de base d’InBody permettent aux professionnels de la cardiologie de fournir une évaluation précise de l’état de santé de leurs patients en surpoids ou présentant des facteurs de risque associés aux MCV.

Les résultats générés par InBody fournissent des données telles que le pourcentage de graisse corporelle, l’eau corporelle totale, la masse maigre. 

Les appareils InBody fournissent également une analyse de la graisse viscérale, connue comme la graisse la plus dangereuse pour la santé qui peut provoquer des risques cardiovasculaires. Grâce à cette information non-négligeable, les médecins peuvent mieux surveiller l’état de santé de leurs patients. Les appareils InBody peuvent également identifier un gonflement ou une rétention hydrique, ce qui peut exercer une pression supplémentaire sur le cœur et entraîner d’autres problèmes.

Pourquoi InBody est un outil efficace pour le traitement des maladies cardiovasculaires ?

La composition corporelle est importante pour comprendre l´état cardiovasculaire d’un patient. Un volume sanguin accru, une masse hydrique élevée dans le corps, un effort cardiaque important sont des problèmes qui découlent de maladies telles que l’obésité. L’IMC est couramment utilisé pour déterminer le risque d’être atteint de maladie cardiovasculaire chez un patient; cependant, l’IMC ne tient pas compte de la graisse viscérale du patient qui est souvent liée à un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. En se basant sur l’IMC, les médecins ne peuvent pas déterminer la teneur en graisse ou en muscle du corps d´un patient.

En revanche, l´analyse de la composition corporelle fait la différence entre le muscle, la graisse et l’eau corporelle chez un patient. Des études ont démontré que les analyseurs de composition corporelle InBody MSD-BIA sont un outil efficace pour traiter les patients atteints de maladies cardiovasculaires et améliorer les résultats chirurgicaux. Les appareils InBody permettent aux cardiologues d’être certains que les résultats obtenus reflètent fidèlement les changements chez le patient.

En moins de 60 secondes, les cardiologues reçoivent une Feuille de résultats InBody (impression de l’analyse de la composition corporelle) qui peut les aider à :

  • Obtenir des mesures objectives des fluides et orienter les stratégies de gestion des fluides.
  • Surveiller efficacement l’état nutritionnel et orienter les interventions nutritionnelles.
  • Suivre avec précision les progrès des patients et prédire les résultats chirurgicaux.

L’INTERPRÉTATION DU BILAN INBODY S'ADAPTE A TOUT TYPE DE PATIENT

  • ANGLE DE PHASE
  • ANALYSE SEGMENTAIRE DU RATIO EEC
  • ANALYSE MUSCLE-GRAISSE

L’angle de phase, une mesure de la réaction des cellules aux courants électriques utilisés pour mesurer la composition corporelle, reflète l’intégrité de la membrane cellulaire. Elle a été associé à la survie chez plusieurs populations oncologiques. Lorsque les cellules sont en bonne santé, elles sont mieux à même de résister aux courants utilisés par InBody, ce qui donne un angle de phase plus élevé.

L’angle de phase reflète les changements dans la santé cellulaire qui surviennent avant l’apparition d’une cachexie cardiaque  ou d’autres problèmes de circulation. Contrôler les changements d’angle de phase est non  seulement utile pour suivre l’état du patient, mais aussi  étroitement lié aux risques et aux résultats chirurgicaux chez les patients cardiaques.

En examinant ces résultats pendant une période de temps, l’état nutritionnel d’un patient pendant son programme de rééducatio, peut etre surveillé.

De plus, les complications liées aux interventions ou aux chirurgies peuvent être potentiellement évitées

InBody fournit un indice de répartition hydrique, la mesure précise du rapport entre l’eau extracellulaire et l’eau corporelle totale. Le contrôle de l’indice de répartition des fluides (EEC/ECT) fournit une évaluation de l’accumulation des fluides dans l’espace extracellulaire résultant d’une fonction cardiovasculaire compromise. L’indice de répartition des fluides reflète les changements dans la fonction cardiaque et circulatoire, les problèmes de circulation sous-jacents et l’efficacité des diurétiques. En utilisant l’indice de répartition des fluides pour évaluer l’équilibre des fluides, les cardiologues peuvent élaborer des stratégies de gestion des fluides plus efficaces pour améliorer les résultats chez les patients.

En plus de ratio EEC/ECT du corps entier, les indices de répartition hydrique spécifiques à chaque segment du corps (bras, jambes et tronc) indiquent précisément les secteurs dans lesquels des déséquilibres hydriques se produisent. Les bras et les jambes peuvent être contrôlés séparément pour identifier les problèmes de circulation dans les extrémités, et l’œdème du tronc, qui est souvent le plus difficile à identifier, peut maintenant grace à InBody être quantifié et surveillé.

Après un épisode cardiaque, les patients sont souvent soumis à une rééducation, consistant en une formation sur la santé, des conseils en nutrition et un entraînement physique, afin d’améliorer la santé cardiovasculaire et de réduire le risque de récidive. Cependant, les programmes de rééducation cardiaque traditionnel reposent sur l’IMC comme marqueur de changement de l’état nutritionnel, même s’il ne s’agit pas d’une méthode efficace pour suivre les changements dans la composition corporelle et l’état de santé.

En utilisant InBody, les professionnels peuvent surveiller l’équilibre muscle-graisse d’un patient  pour orienter les interventions nutritionnelles  et suivre les progrès tout au long du programme de rééducation.  Les mesures InBody de la masse maigre et de l’indice de répartition des fluides peuvent également aider à évaluer la perte musculaire qui peut être masquée par l’augmentation de la rétention d’eau.

InBody offre au patient une représentation plus précise de son équilibre musculaire et graisseux avec le pourcentage de graisse corporelle tout en suivant les changements des muscles, de la graisse et des fluides  au fil du temps grâce à la section Historique de la composition corporelle. Ce tableau fournit un aperçu éducatif pour amorcer la discussion en vue d’un changement de mode de vie et peut orienter les interventions nutritionnelles ainsi que le suivi des progrès en matière d’exercice grâce à des programmes de rééducation. Les patients reçoivent une représentation visuelle des progrès afin de rester motivés, tandis que les professionnels sont en mesure d’apporter des ajustements à leurs programmes.

Pourquoi la technologie inbody est unique ?

La mesure segmentaire directe (MSD) mesure l’eau, la masse musculaire et la masse grasse dans les cinq segments du corps : le bras droit, le bras gauche, la jambe droite, la jambe gauche et le tronc. En mesurant chaque segment du corps séparément, InBody est capable de fournir une analyse approfondie de l’équilibre hydrique d’un patient dans chaque segment, indépendamment l’un de l’autre. Ces résultats comprennent l’eau intracellulaire, l’eau extracellulaire et le rapport EEC/ECT. Les ratios d’indice de répartition des fluides segmentaire révèlent les problèmes de circulation pouvant résulter de caillots sanguins ou d’autres problèmes de santé, tandis que des mesures spécifiques de l’eau intracellulaire et extracellulaire permettent de surveiller l’état nutritionnel et le succès de l’intervention.

Les appareils InBody utilisent un système d’électrodes tactiles à 8 points pour s’assurer que les mesures partent toujours du même point , test après test. Cette technologie fournit des résultats précis et reproductibles, garantissant aux professionnels que ces résultats reflètent des changements réels qui se produisent chez leur patient et ne sont pas des erreurs.

Les appareils InBody ne reposent pas sur des estimations empiriques pour prédire les résultats. Les données empiriques telles que l’âge, le sexe et l’origine ethnique ne modifient pas les résultats individuels, un facteur important pour les cardiologues, car l’insuffisance cardiaque affecte chaque patient différemment. En ne se basant pas sur des données prédéfinies, les cardiologues savent que les données qu’ils obtiennent concernent uniquement ce patient. Par conséquent, tous les changements qui se produisent chez un patient reflètent une véritable modification de sa composition corporelle.

Les appareils InBody utilisent des fréquences multiples pour mesurer l’eau corporelle avec plus de précision que les méthodes couramment utilisées, comme le changement de poids ou les apparitions d’œdème. Ces hautes et basses fréquences mesurent à la fois l’eau intracellulaire et l’eau extracellulaire, ce qui permet d’obtenir des mesures plus précises des compartiments d’eau corporelle. Le fait de disposer d’une mesure précise des différents compartiments d’eau peut indiquer des déséquilibres hydriques ou une rétention d’eau provenant de problèmes de circulation. Cette information peut être utilisée pour surveiller les changements dans l’équilibre hydrique après l’utilisation d’un diurétique.

4 Tech InBody 1

nos produits

Le médical

InBody S10

Le InBody S10 est conçu spécialement pour le milieu médical. La prise de mesure peut se faire debout, assis ou allongé, et sur des patients mobiles, immobiles ou amputés. Le InBody S10 utilise des électrodes amovibles pour identifier l'excès de liquide et évaluer la santé cellulaire des patients.

Le premium

InBody 770

Le InBody 770 est clairement l'analyseur de composition corporelle le plus avancé au monde. Son design et ses performances ont fait de lui l’impédancemètre le plus populaire de tous les temps.

Pour un projet InBody ou plus d'informations ?

Contacter un spécialise InBody