POURQUOI les diabétologues à travers le monde font confiance a Inbody ?

Le diabète :

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un mauvais fonctionnement du pancréas et plus exactement par un manque voire une absence de production d’insuline dans le corps.  Il existe 2 principaux types de diabète:

diabète de type 1: le système immunitaire attaque et détruit les cellules qui produisent l’insuline.
diabète de type 2: le corps ne produit pas assez d’insuline ou les cellules du corps ne réagissent pas à l’insuline.

En moyenne, 15% de la population Algérienne est diabétique dont 90% sont atteints du diabète de type 2.

Pourquoi InBody est un outil efficace pour les programmes de lutte contre le diabète ?

InBody est un outil précieux pour les médecins, leur permettant de comprendre facilement les patients en surpoids ou présentant des facteurs de risque associés au diabète. 

La technologie InBody fournit des mesures précises de la composition corporelle grâce à ses quatre piliers technologiques. Ces informations sont ensuite traduites en résultats utiles tels que le pourcentage de graisse corporelle, l’eau corporelle totale, la masse corporelle maigre,la surface de graisse viscérale (…). 

Des études ont prouvé que les analyseurs de composition corporelle InBody sont un outil efficace pour mieux contrôler les risques et les symptômes du diabète chez les patients. Les appareils InBody ne reposent pas sur des données empiriques, par conséquent, les professionnels de la santé peuvent être certains que les résultats fournis par l’appareil reflètent fidèlement les changements qui se produisent chez le patient.

En moins de 60 secondes, un Test InBody fournit une feuille de résultats complète pour aider les professionnels à :
• Obtenir des mesures objectives sur les muscles, la graisse et la graisse viscérale pour évaluer le risque de maladie et d’obésité.
• Surveiller les résultats des interventions visant à améliorer le contrôle de la glycémie et à prévenir l’aggravation des complications liées au diabète.
• Détecter les déséquilibres des fluides résultant par exemple d’une inflammation.

L'INTERPRETATION DU BILAN Inbody s'adapte à tout type de patient

  • ANALYSE DES GRAISSES VISCERALES
  • ANALYSE DE LA MASSE MAIGRE SEGMENTAIRE ET MUSCULO-GRAISSEUSE
  • RÉSULTAT DE L'ANALYSE EEC/ECT SEGMENTAIRE
  • HISTORIQUE DE LA COMPOSITION CORPORELLE
  • INDICE DE MASSE MUSCULAIRE SQUELETTIQUE (IMMS)

Comprendre la gravité du risque du diabète :

Les méthodes actuelles d’estimation des mesures de graisse viscérale sont indirectes et imprécises, ce qui en fait un mauvais outil pour l’évaluation globale des risques pour la santé et pour le suivi à long terme. InBody fournit une analyse de la graisse viscérale, ce type de graisse qui a été associé à un risque accru d’hypertension, d’hypercholestérolémie et de diabète.
Les mesures du tour de taille servent d’indicateur indirect de l’obésité globale et viscérale ; toutefois, cette méthode est imprécise et inadéquate pour surveiller les changements au fil du temps. En utilisant InBody pour évaluer la composition corporelle, les professionnels de la santé peuvent se fier à des mesures précises et cohérentes pour comprendre les risques de diabète et/ou d’autres problèmes de santé de leurs patients. Comme la surface de graisse viscérale mesurée par InBody est étroitement liée au risque de diabète, les résultats, y compris l’indice de répartition des fluides (Ratio EEC) sont également utiles pour le suivi de l’inflammation liée au diabète. Ces données fourniront aux diabétologues un meilleur indicateur des facteurs pouvant présenter des risques pour la santé, ce qui leur permettra d´adopter des mesures plus efficaces pour le changement.

Contrôler la répartition des muscles et de la graisse :

L’augmentation du risque diabétique est due à la fois à l’excès de masse grasse et à la faible masse musculaire, mais les méthodes de composition corporelle pour évaluer le risque diabétique sont inexactes ou incohérentes. Mesurer la masse musculaire et la masse grasse par segment permet d’avoir une vision plus approfondie de la composition corporelle globale et segmentaire et permet de mieux diagnostiquer les risques de diabète et d’orienter les options de traitement.
Le diabète est souvent associé à un excès de graisse, mais le fait d’avoir une masse musculaire insuffisante est tout aussi préjudiciable et augmente le risque de diabète. Les muscles des jambes constituent le groupe musculaire le plus important du corps et servent donc de moteur pour l’absorption du glucose; une faible masse musculaire des jambes est associée à un risque accru de résistance à l’insuline.
Avec InBody, les professionnels de la santé peuvent évaluer et surveiller la composition musculaire et graisseuse d’un patient. Les résultats tels que la masse maigre segmentaires et la masse maigre des jambes fournissent des informations plus approfondies sur la composition musculaire des jambes ainsi que sur le stockage des graisses dans tout le corps. En surveillant ces facteurs et en établissant des programmes de traitement spécifiques tenant compte de la physiologie unique du patient, les médecins et les professionnels de l’éducation peuvent suivre les progrès et garantir la réussite des traitements et des interventions.

Surveiller l’accumulation de fluides dans chaque segment du corps :

L’inflammation systémique causée par un excès de graisse viscérale et d’hormones inflammatoires augmente la rétention d’eau et le risque pour le patient de développer des comorbidités, telles que les maladies cardiovasculaires et rénales. Des mesures directes et objectives de l’eau corporelle peuvent améliorer la détection de la rétention d’eau et réduire le risque de maladies secondaires associées au diabète.
En utilisant InBody, les professionnels de la santé peuvent suivre le Ration EEC du corps entier, un marqueur de l’inflammation et du déséquilibre hydrique, grâce à la mesure directe de l’eau extracellulaire et de l’eau corporelle totale. Le contrôle de l’indice de répartition des fluides (EEC/ECT) fournit une évaluation de l’accumulation des fluides dans l’espace extracellulaire résultant d’une fonction cardiovasculaire compromise.
Vous obtenez des mesures pour l’ensemble du corps mais aussi des données spécifiques à chaque segment, les bras, les jambes et le tronc, afin d’identifier les zones où peuvent survenir des déséquilibres hydriques, ce qui permet une analyse plus précise et une indication plus rapide de l’œdème du tronc ou des jambes, et aide les cardiologues à mettre en œuvre des stratégies de gestion des fluides plus efficaces pour améliorer les résultats des patients.

Observer l’évolution des muscles, de la graisse et de l’équilibre hydrique pour suivre les progrès :

La meilleure façon de prévenir ou de lutter contre le diabète est de modifier son mode de vie vers un mode de vie plus sain y compris ses habitudes alimentaires. Cependant, les professionnels de la santé ont souvent du mal à maintenir la participation des patients à un régime alimentaire et à un programme d’exercices physiques. Grâce à un rapport complet sur la composition corporelle, les appareils InBody montrent aux patients des changements que les pèse-personnes ordinaires sont incapables de détecter et offrent un aperçu éducatif pour amorcer une discussion en vue de modifier leur mode de vie. De plus, les patients et le professionnel de la santé peuvent utiliser la section Historique de la composition corporelle pour suivre leurs progrès tout au long des interventions et faire des ajustements afin d’obtenir de meilleurs résultats. 

Identifier la sarcopénie et le risque de fragilité :

Les patients diabétiques ont tendance à perdre de la masse musculaire. Cette perte de masse musculaire tend à s´accentuer avec la durée du diabète, entraînant ainsi le développement d’autres maladies , y compris la sarcopénie. InBody fournit un indice de masse musculaire squelettique (IMS) permettant de surveiller la masse musculaire squelettique afin de prévenir ou d’identifier la sarcopénie.


On sait que la masse musculaire squelettique est un paramètre important à surveiller chez les diabétiques. Cela est dû au fait que le glucose n’est pas utilisé pour contribuer à la construction musculaire mais également à la baisse de l’activité physique, ce qui entraîne un appauvrissement de la masse musculaire. Cela peut également entraîner une fatigue accrue et une réduction supplémentaire de l’activité et des fonctions physiques. La diminution de la masse musculaire de ces patients augmente le risque d’autres affections comme la sarcopénie et la mobilité réduite.


La sarcopénie est la perte de la masse musculaire squelettique, ce qui diminue la mobilité fonctionnelle et la qualité de vie et augmente le risque d’hospitalisation et de mortalité. La sarcopénie est souvent associée au vieillissement; cependant, elle peut se produire à différentes tranches d’âge en raison d’un mode de vie sédentaire ou même d’une maladie. L’IMS est utilisé pour évaluer et surveiller la masse musculaire squelettique afin de faciliter le diagnostic de la sarcopénie. 


Compte tenu de la prévalence de la perte musculaire chez les diabétiques et l’association diabète et sarcopénie, il est impératif de surveiller le risque de sarcopénie chez les diabétiques. L’utilisation des résultats de l’IMS avec InBody permettra aux professionnels de la santé d’identifier le risque de sarcopénie en détectant facilement les risques accrus de fragilité et de promouvoir l’éducation et l’intervention.

Pourquoi la technologie inbody est unique ?

La technologie InBody de mesure segmentaire directe (MSD) permet de mesurer séparément la masse musculaire et la masse grasse dans chaque segment du corps : le bras droit, le bras gauche, la jambe gauche, la jambe droite et le tronc. En mesurant chaque segment du corps séparément, InBody est capable de fournir une analyse approfondie de l’équilibre hydrique d’un patient pour chaque région. Ces résultats comprennent l’eau intracellulaire, l’eau extracellulaire et le rapport EEC/ECT. Des mesures objectives de l’eau intracellulaire et extracellulaire permettent d’identifier une rétention d’eau ou un œdème dans un membre, qui peuvent être des signes précurseurs du diabète.

Le système avancé d’électrodes tactiles à 8 points d’InBody utilise le placement des électrodes par rapport à l’anatomie des mains et des pieds pour assurer un point de départ de mesure cohérent. Cette reproductibilité accrue inspire confiance aux prestataires et permet une interprétation plus détaillée des modifications de la composition corporelle par rapport aux changements récents du mode de vie.

Les patients diabétiques font face à un ensemble unique de problèmes de santé, et chaque patient doit être traité en fonction de ses préoccupations individuelles. Pour cette raison, les appareils InBody ne se basent pas sur des hypothèses d’estimation empiriques, telles que l’âge, le sexe ou l’origine ethnique d’une personne pour déterminer la composition corporelle du patient, ce qui augmente la précision et la sensibilité des résultats des tests. Par conséquent, les diabétologues peuvent être sûrs que les résultats obtenus sont basés uniquement sur le corps du patient et peuvent être utilisés pour valider l’efficacité de leur programme.

Les appareils InBody utilisent des fréquences multiples, ce qui permet d’obtenir des mesures très précises de l’eau corporelle. Les mesures objectives de la rétention hydrique et des œdèmes peuvent maintenant être obtenues directement et ne dépendent plus d’ évaluations subjectives telles que le signe du godet ou le contrôle du poids.

4 Tech InBody 1

Notre InBody 770

Le premium

InBody 770

Le InBody 770 est clairement l'analyseur de composition corporelle le plus avancé au monde. Son design et ses performances ont fait de lui l’impédancemètre le plus populaire de tous les temps.

Pour un projet InBody
ou plus d'informations ?

Contacter un spécialise InBody