POURQUOI les professionnels de la santé à travers le monde font confiance a Inbody ?

Soins intensifs :

Les soins intensifs sont les soins fournis aux patients hospitalisés qui ont des maladies graves ou des blessures qui peuvent être mortelles.

Le rôle des unités de soins intensifs USI est de la prise en charge les patients qui nécessitent une surveillance continue et d’entretenir la vie des patients gravement malades.

Pourquoi InBody est un outil clés pour les professionnels de la santé ?

Comme dans les différents domaines de la médecine, le poids d’une personne en soit même reste un paramètre peut intéressant. Comprendre les raisons du changement de poids et les compartiments du corps où le poids change est bien plus pertinent et utile.

C’est pourquoi InBody fournit une analyse corporelle et hydrique détaillée. Grâce aux technologies InBody, les professionnels de la santé peuvent:

  • Diagnostiquer les symptômes de diverses pathologies à un stade précoce avant de traiter ou référer le patient.
  • Sensibiliser les patients à l’importance d’avoir une composition corporelle saine pour limiter les risques de maladies.
  • Guider la prescription en associant votre expertise médicale avec une analyse quantitative et qualitative.
  • Motivez les patients à travers des feuilles de résultats compréhensibles aussi bien pour le professionnel de la santé que pour le patient.

Pourquoi la technologie inbody est unique ?

  • Analyse du ratio EEC
  • Ananalyse Muscle-Graisse et l'ASMM

Les méthodes cliniques actuelles d’évaluation du volume de fluide sont indirectes et ne permettent pas de quantifier avec précision l’eau corporelle.

InBody fournit des mesures objectives de l’eau corporelle, permettant aux professionnels de soins critiques d’évaluer correctement l’état des liquides.

La gestion de l’équilibre des fluides est l’une des principales priorités d’une unité de soins intensifs. Bien que le déséquilibre hydrique puisse résulter d’un traumatisme, d’une défaillance d’organe, d’une septicémie ou d’autres blessures majeures, toutes les causes de surcharge liquidienne entraînent de piètres résultats pour le patient, notamment un retard de récupération, une durée de séjour plus longue et des taux de morbidité et de mortalité plus élevés. Les méthodes actuelles d’évaluation des fluides dans les unités de soins intensifs, telles que la pression artérielle, l’œdème de creusage et le poids corporel, sont indirectes et subjectives, ce qui les rendent difficiles à interpréter pour une prise de décision clinique simplifiée. Ainsi, un outil efficace pour la mesure non invasive de la distribution hydrique dans le corps est nécessaire pour quantifier l’étendue de l’œdème chez les patients en réanimation.

InBody distingue efficacement l’eau des compartiments intracellulaire (EIC ; dans les tissus) et extracellulaire (EEC ; dans le sang et les liquides interstitiels) qui comprend l’eau corporelle totale. Le ratio EEC, permet aux professionnels des soins intensifs de mesurer et de surveiller de manière objective l’accumulation de liquide liée à la maladie chez leurs patients et d’identifier les déséquilibres résultant d’un œdème. Étant donné que la surcharge liquidienne peut entraîner des complications respiratoires, une insuffisance cardiaque et d’autres maladies représentant un danger de mort, l’évaluation précoce de l’état liquidien est cruciale pour le succès du traitement. Une quantification et une évaluation rapides et précises de l’eau corporelle peuvent aider à orienter les plans de traitement pour résoudre la surcharge liquidienne. Ainsi, la mesure de EEC/ECT du corps entier et segmentaire permet aux professionnels de la santé de mieux évaluer l’état de leurs patients et l’état actuel de leurs liquides, ce qui permet une prise de décision clinique plus efficace.

Les professionnels des soins intensifs ont du mal à gérer la surcharge liquidienne, ce qui nuit au succès de la gestion des fluides et des résultats pour les patients.

InBody fournit des mesures objectives permettant de quantifier les modifications de l’état des liquides et d’orienter les stratégies de traitement en vue d’une meilleure mise en charge des patients en USI.

En surveillant les changements dans chaque compartiment de fluide ainsi que dans EEC/ECT, les professionnels des soins intensifs seront en mesure d’évaluer l’efficacité de différentes stratégies de traitement et d’apporter les ajustements appropriés pour améliorer la gestion des liquides. Par exemple, la mesure de l’état liquidien après la première utilisation de diurétiques fournit une rétroaction directe au professionnel des soins intensifs, lui permettant de mieux évaluer l’efficacité du traitement ou de déterminer s’il est nécessaire de recourir à des méthodes alternatives, telles que le traitement substitutif continu par le rein. En suivant les mesures objectives de l’eau corporelle tout au long du traitement, les cliniciens augmenteront les chances de parvenir à un équilibre hydrique optimal avec chaque patient, ce qui améliorera les résultats et la survie du patient.

Une gestion réussie de l’état liquidien élimine de nombreuses complications associées à un mauvais équilibre hydrique. Les patients surhydratés passent plus de temps en ventilation et ont un taux de mortalité élevé. Grâce à une gestion adéquate des liquides, les cliniciens peuvent réduire le besoin de ventilation mécanique et d’autres traitements en USI, améliorant ainsi les résultats pour les patients et réduisant les coûts liés aux cliniques.

Dotés de données complètes sur l’équilibre hydrique du corps, les professionnels des soins intensifs seront en mesure d’adapter leurs pharmacothérapies et d’autres plans de traitement afin de gérer l’œdème chez leurs patients, de raccourcir la durée du séjour en USI et de réduire le risque de mortalité.

Les patients alités ou en soins critiques subissent une perte musculaire importante, ce qui entraîne une diminution de la fonction physique.

InBody permet d’effectuer des tests fréquents et fiables pour surveiller les modifications de la composition corporelle, y compris l’équilibre musculaire et adipeux, afin d’orienter les programmes de soins des patients vers la préservation de la masse maigre et de la mobilité.

Des pertes importantes de masse maigre peuvent survenir dans les deux jours suivant le repos au lit en USI. En plus d’un repos au lit prolongé, des processus et des traitements inflammatoires, tels que la sédation, contribuent également au catabolisme des muscles et des os. Cela a un impact sur la capacité fonctionnelle, ce qui peut retarder le rétablissement complet et avoir des effets à long terme sur la santé cognitive et la survie du patient.

Le maintien de la masse maigre a été associé à une récupération et à un pronostic appropriés pour les patients en unité de soins intensifs. Une nutrition adéquate et une mobilisation précoce sont donc des stratégies nécessaires pour prévenir la diminution des muscles dans le cadre des USI.

L’analyse segmentaire de la masse maigre (ASMM) d’InBody permet aux professionnels de soins critiques de surveiller la masse maigre et le ratio EEC dans chaque segment du corps, fournissant ainsi une analyse approfondie de la composition corporelle, permettant de déterminer les zones où la musculature peut être déficiente. 

En Outre, la distribution segmentaire, le suivi des valeurs de masse maigre et d’eau corporelle aide à orienter les traitements et à mieux comprendre les pertes de poids non intentionnelles. Il s’agit d’une mesure plus directe permettant de distinguer efficacement les fluctuations pondérales résultant de modifications de l’équilibre hydrique.

Les kinésithérapeutes et les nutritionnistes cliniciens peuvent également utiliser l’analyse Muscle-Graisse et l’analyse segmentaire de la masse maigre pour identifier les besoins du patient et proposer des traitements ou des thérapies nutritionnelles appropriés pour maintenir la masse maigre et prévenir la fragilité ou la faiblesse acquise en USI. Grâce à un suivi non invasif de l’état nutritionnel et de la composition corporelle, les professionnels des soins critiques seront en mesure de traiter plus efficacement les patients avec des interventions précoces, ce qui améliorera l’état de santé à la sortie de l’USI et améliorera les résultats pour le patient.

Pourquoi la technologie inbody est unique ?

L’analyse d’impédance bioélectrique segmentaire directe par InBody (MSD-BIA) fournit des mesures de la masse maigre et de la masse grasse pour chaque segment du corps: membre supérieur droit, membre supérieur gauche, tronc, membre inférieur droit, membre inférieur gauche. En mesurant chaque segment du corps séparément, InBody est capable de fournir une analyse approfondie du profil hydrique d’un patient pour chaque segment. Ces résultats comprennent l’eau intracellulaire, l’eau extracellulaire et le rapport EEC/ECT.

Chaque poignée InBody contient deux électrodes de courant palmaire et une électrode de voltage. De même pour les semelles qui contiennent 4 électrodes ce qui fait un total de 8 électrodes. Cette conception améliore considérablement la facilité d’utilisation pour des tests successifs. De plus, les mesures commencent et se terminent toujours au même point – les poignets et les chevilles – ce qui garantit une reproductibilité optimale de 99%.

Grâce aux technologies InBody, nos appareils ne basent les mesures que sur l’impédance du patient et n’inclus pas de facteur comme l’âge, le sexe ou l’ethnicité de l’utilisateur. Ceci est un facteur important pour les professionnels de la santé, car la dysfonction rénale affecte chaque patient différemment. En ne se basant pas sur des données prédéfinies, les professionnels de la santé savent que les données qu’ils obtiennent concernent uniquement ce patient. Par conséquent, tous les changements dans la composition corporelle peuvent être analysés et liés à une cause précise.

En utilisant 6 fréquences à large spectre (1, 5, 50, 250, 500,1000 Khz) les appareils InBody sont capables de calculer l’eau intracellulaire et extracellulaire avec une haute précision. Les appareils de bio-impédance traditionnel avec une seule fréquence (50khz) ne permettent pas de mesurer l’eau intracellulaire avec précision car ils ne pénètrent pas toutes les membranes cellulaires.

4 Tech InBody 1

nos produits

Le médical

InBody S10

Le InBody S10 est conçu spécialement pour le milieu médical. La prise de mesure peut se faire debout, assis ou allongé, et sur des patients mobiles, immobiles ou amputés. Le InBody S10 utilise des électrodes amovibles pour identifier l'excès de liquide et évaluer la santé cellulaire des patients.

Pour un projet InBody
ou plus d'informations ?

Contacter un spécialise InBody